Il s'en passe des choses dans le Lot !

Rédigé par Nestor Aucun commentaire

 

Il se passe des choses dans ces tout petits villages, à Brengues et à Carayac sur les  bords du Célé et du Lot. Des choses qui n'ont rien à voir avec la grandiloquence mortifère de rêves pharaoniques mais tout à voir avec un nouvel art de vivre. Pour s'en convaincre et pour en prendre de la graine on peut suivre le lien qui nous conduira à un très intéressant portfolio:

https://www.mediapart.fr/studio/portfolios/electricite-propre-citoyenne-et-ethique-en-circuit-court-dans-le-lot

(si l'on ne peut pas ouvrir, aller directement sur Médiapart... ou sur le site des villages)

Tant qu'il y aura des femmes et des hommes pour agir de cette sorte tout espoir n'est pas perdu.

Portez-vous bien 

N.

La ZAD de Gonesse évacuée

Rédigé par Nestor Aucun commentaire
Classé dans : Écologie Mots clés : ZAD, démocratie, appel du 17 avril

 La ZAD a été évacuée ce mardi matin à 6 h. Sans violences. Valérie Pécresse est contente. Plutôt que de débattre démocratiquement elle saisit les tribunaux. Drôle de conception de la démocratie. Mais comme dit M. Loup, la lutte va continuer.

Raison pour laquelle il convient de répondre à "l'appel à agir contre la réintoxicatioon du monde", dit "Appel du 17 avril 2021, appel signé entre nombreux autres par l'Association pour la défense du quartier Viaduc, Aubugues, Timbergues de Souillac. On peut lire le texte de l'appel en suivant le lien :

https://blogs.mediapart.fr/non-la-reintoxication-du-monde/blog/220221/17-avril-2021-nouvel-appel-agir-contre-la-reintoxication-du-monde

Gonesse : la ZAD s'installe

Rédigé par Nestor Aucun commentaire
Classé dans : Écologie Mots clés : Gonesse, agriculture, durabilité, circuits courts

 

 

 

On le voit la ZAD du Triangle de Gonesse s'installe poursuivant une lutte de dix ans car :

Défendre les terres agricoles de l’artificialisation ou contre l’accaparement par des logiques agro-industrielles, ça veut dire aussi abandonner le discours écologique abstrait qui fait de la Terre une planète à défendre : on ne peut défendre que ce qu'on aime et qu'on connaît. Une écologie radicale et concrète défend un morceau concret, ici  des habitant·es d'Île-de-France défendent leurs terres fertiles... et inspire d‘autres luttes, ailleurs !

(Un membre du comité de soutien Défendre.Habiter et habitant de la ZAD de Notre Dame des Landes)

On peut lire le texte intégral là : https://blogs.mediapart.fr/defendrehabiter/blog/120221/gonesse-triangulation-occupation-zad

 

ZAD au Triangle de Gonesse

Rédigé par Nestor Aucun commentaire
Classé dans : Écologie Mots clés : ZAD, Gonesse, Gare, Grand Paris, champs

 

 

                                                       

La Socété du grand Paris ne désarme pas, elle persiste à vouloir installer une gare au beau milieu des champs. Raison pour laquelle le dimanche 7 février une ZAD (Zone À Défendre) s'est installée dans la zone du chantier. Des abris ont été construits, des toilettes sèches installées, bref tout un habitat éphémère  pour durer comme disent les premiers zadistes.

Seulement Madame la Présidente de la région Ile-de-France une certaine Valèrie Pécresse veut absolument que sa ligne 17 du Grand Paris Express du Val-d'Oise passe là, juste là. Pour que les habitants de ce territoire pauvre puissent aller travailler, dit-elle, bien sûr. Mais pas du tout pour que les entreprises de travaux publics en tirent un quelconque profit. Bien sûr. 

Triangle de Gonesse : le combat continue!

Rédigé par Nestor Aucun commentaire
Classé dans : Écologie Mots clés : Gonesse, agriculture, durabilité, circuits courts

   Manif dimanche dernier à Gonesse contre le projet de gare en pleins champs malgré l'abandon du mégaprojet EuropaCity.

 La victoire, ce sera quand le projet de gare sera abandonné, quand la zone d’activité le sera aussiBernard Loup, le président du collectif pour le triangle de Gonesse.

Quant à Mireille Alphonse, maire adjointe de Montreuil, elle a présenté une délibértion de son conseil municipal votée le 9 décembre 2020 pour soutenir le projet CARMA (Coopération pour une ambition rurale métropolitaine et agricole).

 « Il nous faut conserver ces terres pour développer une agriculture paysanne de qualité, dotée de filières courtes, et assurer ainsi une alimentation de qualité, durable, à ceux qui en sont dépourvus », a-t-elle ajouté.

De son côté l'écrivaine Marie Desplechin a lu "Le serment de Gonesse" dont les signataires s'engagent a défendre le projet CARMA sur les 110 hectares prévues pour la gare.

Par ailleurs Francis Rol Tanguy missionné par le gouvernement a remis son rapport en juillet 2020: « Je ne comprends pas pourquoi il n’est pas publié. Le gouvernement n’a toujours pas décidé alors que j’ai formulé plusieurs propositions et scénarios ». Dont celui-ci : « Préserver des terres agricoles, éviter de nouvelles surfaces d’artificialisation des sols ; ne pas augmenter l’offre de zones d’activité dans un secteur qui compte encore beaucoup de disponibilités et à un moment de faible demande. »

N'y a-t-il pas là de quoi s'inspirer à Souillac plutôt que de persister dans l'absurde projet de "Cité du luxe" ?

                                                                                                                                                                                       

Fil RSS des articles de cette catégorie