Des modules pour les "seniors"

Rédigé par ijahl Aucun commentaire
Classé dans : Souillac vivant ! ? Mots clés : Parc Delmas, flore, faune, biodiversité

Je suis allé faire un tour au Parc Delmas : somptueux ! Il n’y a pas à dire, c’est de la belle ouvrage, félicitations aux menuisiers, jardiniers et autres travailleurs qui manifestement ont parfaitement réalisé ce qui leur a été commandé.  

Question cependant : ce qui a été commandé était-il nécessaire ? Voyons : une pancarte attire immédiatement l’attention portant un court texte intitulé “Vivre son âge autrement” ! Bigre me dis-je, en voilà une idée, pourquoi autrement ? Mais poursuivons notre lecture : 

Parcours ludo-physique sénior composé de modules en bois de robinier qui sollicitent et stimulent les capacités physiques, cognitives et sensorielles. 

Et pour conclure ce conseil éclairé :  Sachez réguler vos efforts et récupérer l’air entre chaque module. 

Passons sur l’euphémique “sénior”, très à la mode qui signifie vieux. Pourquoi tourner autour du pot ? Quand on est vieux on est vieux. J’en sais quelque chose, j’ai 81 ans, inutile d’en rajouter dans l’apitoiement et la condescendance. 

Pour autant on n’est pas nécessairement impotent ni tout à fait débile de sorte que ces “modules en bois de robinier” (il faut tout de même aller les voir) sont tout simplement une ineptie du dernier ridicule. 

La vieillesse est un moment de la vie comme les autres quoique le dernier bien sûr, mais qui peut se vivre allègrement “si on a la santé” comme on dit, et pour cela nul besoin des marchands de “modules” même en “bois de robinier” (à quel prix, s’il vous plait ?). 

Mais il est vrai que “modules en bois de robinier”, ça fait chic. Passons. Monsieur le Maire a beau se féliciter dans son “Souillac mag” en papier glacé (combien cette petite gâterie en quadrichromie s’il vous plait ?) et se dire soucieux de protéger la faune et la flore, il ne parvient pas à nous convaincre de la pertinence de ce “projet référent” comme il dit (toujours les grands mots !). 

En effet combien de beaux arbres ont été abattus sous lesquels il faisait bon se promener si l’on avait envie d’un peu de fraîcheur ? Drôle de façon de se soucier de la flore de la faune et de la biodiversité alors qu’il suffisait de débroussailler un peu les rives de la Borrèze et foutre la paix aux oiseaux qui nichaient dans les grands arbres. 

Vraiment, n’y a-t-il rien de plus nécessaire à réaliser dans la commune que dans ce type de projet qui se veut prestigieux alors qu’il n’est que ridicule ? N’est-ce pas là foutre un peu l’argent public par la fenêtre ?  

Nous avons dans ce blog présenté quelques suggestions de bon sens répondant à la nécessité., Il y en aura d’autres, discutables bien sûr, comme il se doit en démocratie.  

Quant à la prestigieuse exposition Joséphine Baker à 9 euros l’entrée, nous avons dit ce que nous en pensons ici

 Bonnes promenades tout de même à toutes et à tous. 

N. 

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot kesx3q ?

Fil RSS des commentaires de cet article