Parler pour ne rien dire

Rédigé par Nestor 1 commentaire
Classé dans : Débats Mots clés : Départementales, Liébus, projets, audace, dire, rien

Voici donc selon « La Dépêche » du 18 mai G. Liébus, monsieur le Maire de Souillac à nouveau sur le pont en compagnie de ses colistier.e.s. Il est vrai qu'il doit se sentir un peu à l'étroit dans notre bourg après des années d'agitation dans la région. Que nous dit-il ?

La loi NOTRe a entraîné des changements..., oui, mais tout de même, elle date du 07/08/2015, on doit avoir eu le temps de s'y préparer...

Donc ajoute-t-il : l'audace d'entreprendre doit être notre réponse !

Et là on tremble. On sait à quel fiasco l'a conduit son « audace d'entreprendre » avec le stupide projet de « Cité de la mode et du luxe » !

D'autant plus qu'il ajoute : soyons visionnaires, innovants, etc. (Ah, l'innovation !), il faut faire les bons choix pour demain...

Et là on frémit : on peut lui faire confiance, voir la « Cité de la mode » , ce choix ahurissant...

Mais les colistier.e.s que disent-ils ?

Madame Lacassagne : à part sa petite biographie : je connais bien les problématiques de ce territoire. Je partage les ambitions (c'est le cas de le dire !) et le volontariat de G. Liébus...

Pour ma part depuis le désastre de la « Cité », j'aurais tendance à m'en méfier.

Francis Chastrusse : petite biographie puis : Je sais que notre équipe tournée vers l'avenir mettra ses compétences (lesquelles s'il vous plaît ?) au service […] de l'intérêt général...

Connaissez-vous un candidat qui ne puisse dire la même chose ?

Madame Moquet : petite biographie et, inutile d'aller plus loin, voir ci-dessus.

Oui mais le journaliste demandait des précisions sur les projets pour le canton. Alors ?

Rien, pas un mot,pas une proposition concrète...

 

Bigre ! N'est-ce pas ce qu'on appelle parler pour ne rien dire ?

 

N.

1 commentaire

#1  - Un souillague en colère a dit :

C'est la faute à la loi Notre
Quel audace, en2010 ,certains élus avaient une autre vision du regroupement des communes, communes qui n'ont rien à voir, géographiquement, bassin de vie ,un regroupement forcé, demander par liebus au nom de la mane financière, sans penser que ça allait creer une usine à Gaz ,vue le nombre de conseillés et la difficulté à se déplacer pour eux,d'ailleurs Mr liebus a très peu honorer par sa présence ce conseil communautaire.
Aujourd'hui il vient nous dire que c'est la faute à la loi Notre ,il a vraiment la mémoire qui flanche.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot 8vzpwrm ?

Fil RSS des commentaires de cet article