Triangle de Gonesse : le combat continue!

Rédigé par Nestor Aucun commentaire
Classé dans : Écologie Mots clés : Gonesse, agriculture, durabilité, circuits courts

   Manif dimanche dernier à Gonesse contre le projet de gare en pleins champs malgré l'abandon du mégaprojet EuropaCity.

 La victoire, ce sera quand le projet de gare sera abandonné, quand la zone d’activité le sera aussiBernard Loup, le président du collectif pour le triangle de Gonesse.

Quant à Mireille Alphonse, maire adjointe de Montreuil, elle a présenté une délibértion de son conseil municipal votée le 9 décembre 2020 pour soutenir le projet CARMA (Coopération pour une ambition rurale métropolitaine et agricole).

 « Il nous faut conserver ces terres pour développer une agriculture paysanne de qualité, dotée de filières courtes, et assurer ainsi une alimentation de qualité, durable, à ceux qui en sont dépourvus », a-t-elle ajouté.

De son côté l'écrivaine Marie Desplechin a lu "Le serment de Gonesse" dont les signataires s'engagent a défendre le projet CARMA sur les 110 hectares prévues pour la gare.

Par ailleurs Francis Rol Tanguy missionné par le gouvernement a remis son rapport en juillet 2020: « Je ne comprends pas pourquoi il n’est pas publié. Le gouvernement n’a toujours pas décidé alors que j’ai formulé plusieurs propositions et scénarios ». Dont celui-ci : « Préserver des terres agricoles, éviter de nouvelles surfaces d’artificialisation des sols ; ne pas augmenter l’offre de zones d’activité dans un secteur qui compte encore beaucoup de disponibilités et à un moment de faible demande. »

N'y a-t-il pas là de quoi s'inspirer à Souillac plutôt que de persister dans l'absurde projet de "Cité du luxe" ?

                                                                                                                                                                                       

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot 2tx5mpfi ?

Fil RSS des commentaires de cet article